skip to Main Content
L’adoption, La Reine Du Sauvetage

L’adoption, La reine du sauvetage

Il y a des actions, qui demandent peu mais comptent le plus, c’est le cas de l’adoption en matière de protection animale, raison pour laquelle L’association Mchichates a fait de l’adoption son cheval de bataille, et ce depuis sa création. Pourquoi ?

L’adoption est du sauvetage en amont

sauver un animal blessé à la rue est important. Mais encore, l’arracher à cette même rue, encore chaton, même ni accidenté ni malade, il reste toujours en détresse en raison de sa fragilité. le sauver c’est lui épargner des souffrances et le plus souvent une mort toute proche. Il reste peu de choses à faire pour les chatons accidentés chez un vétérinaire, ne supportant pas l’anesthésie, il sont souvent inopérables.

L’adoption nécessite peu de frais

Préparer un chat à l’adoption, est possible et à la portée de chacun, le dépucer, vermifuger, le sociabiliser et l’habituer à la litière, moyennant une belle photo et une médiatisation, demandent peu de frais. Même en vaccinant et stérilisant, le coût de l’adoption reste peu de chose, car on lui garantie soins et sécurité à vie chez sa famille adoptive, et elle est concrètement peu de chose si on doit agir une fois qu’il est adulte et accidenté ou malade.

Faire adopter, est aussi sensibiliser

Quand une famille adopte un chaton, et que l’adoption est réussie, ll y a des chances que l’entourage proche s’en inspire, sans compter qu’un adoptant gaga de son protégé crierait son amour via les réseaux sociaux et toucher un entourage moins proche. L’adoption est une belle brèche à emprunter pour changer les mentalités, et instaurer une culture quasi rare au Maroc. Ainsi ces dernières années on a vu fleurir avec plaisir des comptes facebook et Instagram dédiés au chats.

Au Maroc, on a toutes nos chances

On a beau dire qu’au Maroc on aime bien les chats, et qu’il a toujours vécu avec nous. Mais, ceci est vrai dans un contexte précis, en milieu rural en tant que prédateur des rongeurs 🙂 . Il est facile de constater qu’il n’y  pas assez de chats dans nos maisons, et donc on a toutes nos chances à les placer. Sans pour autant oublier, que la rareté des chats dans nos maisons, est due à une méconnaissance d’une certaine culture; celle l’éducation, la vaccination, et la stérilisation, méconnaissance qui est à l’origine aussi a beaucoup d’abandons. Raison pour laquelle il ne faut jamais lésiner à sensibiliser, conseiller et assister.

L’adoption est plus que du sauvetage

Une adoption réussie, est souvent source de bonheur, non seulement on sauve un chat, mais toute la maisonnée acquiert plus de vie et de joie. Un chat vous apporte de l’affection, de la reconnaissance, et vous incite tout le temps à vivre l’instant présent.

Bien à vous

F.Babaenass

 

 

 

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top